Fraudia

Des transactions bancaires en toute sécurité !

Développée à l’origine pour le compte de Transactis, filiale monétique de la Société Générale et de la Banque Postale, FraudIA est une solution de détection de fraude à la carte bancaire. FraudIA est complémentaire au système de règles experts des logiciels de fraude.

Les +

FraudIA

0 %

Économie

Baisse de la perte financière de 10 à 20%

0 millions

Transactions par jour

Pour 4 établissements bancaires

0 ms

Temps de réponse max.

Le temps de réponse moyen est de 50 millisecondes

Simplicité

S’interface au logiciel existant

Performances techniques

Qualifiées sur des métriques de volumétries et de temps réel

Performance prédictive

Basée sur les algorithmes en IA  – Apprentissage en continu

Sécurité

Validée par des tests d’intrusion client

L'IA au service de la réduction des fraudes lors de ventes en ligne

FraudIA permet de réduire le nombre de transactions et de cartes fraudées ainsi que le montant des fraudes lors de ventes à distance, de paiements et de retraits.

Les contraintes de rapidité de traitement sont une des clés de la transaction bancaire : FraudIA ne dispose que de 50 millisecondes pour donner sa réponse à une demande d’autorisation !

Pendant ce bref laps de temps, FraudIA exécute une forte volumétrie de traitements optimisés pour supporter une charge en production de plusieurs centaines de transactions par seconde :

  • Analyse de l’historique des transactions associées à la carte bancaire
  • Calcul des indicateurs
  • Modélisation de la prédiction

FraudIA

FraudIA s’appuie sur des approches d’Intelligence Artificielle permettant d’identifier, en temps réel, la probabilité qu’une transaction soit frauduleuse à partir :

  • Des informations de transaction
  • De l'historique des transactions de la carte bancaire concernée par la transaction
  • De l'historique de l'ensemble des transactions des cartes bancaires
  • De l'historique des cartes en opposition
  • De l'historique des transactions frauduleuses

FraudIA réalise un autoapprentissage dynamique des modèles de détection en identifiant de nouveaux scénarii de fraude en fonction des transactions frauduleuses et des cartes en opposition.

Développée par une équipe de Data Scientists, de développeurs et d’architectes, FraudIA permet de proposer une solution adaptée aux données de chaque client afin de créer le modèle adéquat.

Exemple de l'installation FraudIA

Chez Transactis

Transactis est une co-entreprise détenue par La Banque Postale et la Société Générale. Sa mission est de mettre en commun des activités de développement et d’exploitation des systèmes monétiques et systèmes de virements et prélèvements SEPA et internationaux des deux établissements.

Problématique

Transactis étant un acteur majeur de la monétique en France, la volumétrie des données à traiter est conséquente. Chaque jour plus de 3 millions de cartes effectuent près de 6 millions de transactions. Chaque année, près de 1 TO de données sont produits par la quinzaine de millions de cartes bancaires en circulation et gérées par Transactis.

Mise en oeuvre / Expertises mobilisées

Pour répondre à ces défis techniques, Probayes s’appuie sur des technologies résolument orientées Big Data et NoSQL. Ainsi le bon traitement des flots de données entre les machines du cluster s’appuie sur Apache Kafka tandis que les bases de données in memory comme Couchbase et RocksDB assurent des temps de réponse extrêmement rapides pour l’historisation des transactions. Afin de permettre l’échange de messages entre les différents nœuds (scoring en temps réel – entraînement nouveaux modèles – restitution), le système Kafka a été utilisé.

Pour garantir l’isolation des processus, la haute disponibilité et la scalabilité de la plateforme, les services sont gérés par des conteneurs et un orchestrateur.

Résultats

Le déploiement de la solution a été réalisée chez le client. Les résultats chiffrés seront bientôt disponibles.