alfraid

Votre assistant comptable doté d'intelligence artificielle !

Vous avez déjà amorcé votre processus de numérisation de vos factures fournisseurs mais il vous reste des traitements manuels pour les enregistrer dans votre comptabilité ? 

Libérez-vous de cette contrainte grâce à alfrAId ! 

Les +

alfrAId

- 5 %

du coût de traitement*

sur la facture

0 %

factures fournisseurs traitées automatiquement

avec un niveau de confiance élevé

+ 450000

factures traitées

avec alfrAId

Une solution à très fort R.O.I.

Accompagne l'évolution des métiers comptables

Maitriser les relations fournisseurs

*Le coût de saisie/validation manuelle par un comptable est estimé à 6.8€ par facture, sur un coût total estimé à 13.8€. Source : portail de la Direction générale des Entreprises / Ministère de l’économie, des finances et de la relance.

L'IA au service de l'imputation comptable

Le cœur de la solution est une brique algorithmique d’I.A. basée sur des modèles Deep Learning à l’état de l’art en traitement du langage naturel. Ces modèles ont été entraînés à partir d’un historique de plusieurs centaines de milliers de couples factures-imputations comptables. Ils se basent sur la couche texte des factures, extraite par technologie OCR (Optical Caracter Recognition), pour prédire une douzaine de champs d’imputation comptable (Compte comptable de charge, Centre de coûts, Business unit, etc.). Ces champs correspondent à des informations ne figurant pas explicitement sur la facture, mais devant être déduites.

 

alfrAId

alfrAId vous aide à automatiser le traitement de centaines de milliers de factures fournisseurs directes pour :

La solution n’utilise pas de templates de factures, mais seulement le texte présent dans le document. Elle est ainsi beaucoup plus robuste à des évolutions de formats de factures.

La solution emploie des algorithmes Deep Learning à l’état de l’art, permettant d’obtenir des performances exceptionnelles pour la génération automatique d’imputations comptables.

Les factures les plus difficiles sont identifiées par la solution : les champs à valider par un comptable sont affichées explicitement.

La solution est indépendante de la technologie d’OCR employée lors de la numérisation, et peut se brancher à toute chaîne de digitalisation de la facturation fournisseurs.

Exemple d'utilisitation d'alfrAId

Chez La Poste Groupe

Transactis est une co-entreprise détenue par La Banque Postale et la Société Générale. Sa mission est de mettre en commun des activités de développement et d’exploitation des systèmes monétiques et systèmes de virements et prélèvements SEPA et internationaux des deux établissements.

Problématique

Le projet “Digitalisation Comptabilité Fournisseurs” a pour but le traitement de plus de 600 000 factures fournisseur, enregistrées par près de 150 comptables du Groupe La Poste, par an. Ces factures présentent à la fois une grande variété de contenu (de très nombreux fournisseurs, avec des domaines d’activité variés), ainsi qu’une forte variabilité d’imputations comptables (parfois plusieurs milliers de valeurs distinctes possibles à prédire pour certains champs).

Mise en oeuvre / Expertises mobilisées

La solution repose sur quatre briques principales :

  • La brique de numérisation, hébergée par Docaposte. Les factures sont transmises à Docaposte, qui les numérise, et qui en extrait à la fois la couche texte par OCR, et les informations clé y figurant : date du document, numéro de facture, montant total, etc.
  • Les données sont ensuite ingérées par le Datalake Groupe La Poste, qui héberge le module I.A., chargé de prédire les imputations comptables ;
  • Un module de contrôle de cohérence vérifie ensuite les résultats obtenus, en s’appuyant notamment sur plusieurs référentiels, avant de transférer les imputations et les images facture aux ERPs comptables ;
  • Un module de supervision permet enfin aux comptables de visualiser et d’explorer les résultats obtenus. Une sous-partie est dédiée à la supervision des performances des modèles I.A.

En pratique, les traitements sont effectués de manière quotidienne.

Résultats

Le projet a démarré en avril 2020 par une phase d’expérimentation, visant à mettre au point les modèles algorithmiques permettant d’obtenir une performance prédictive suffisante.

Suite à l’obtention de résultats satisfaisants, la phase d’industrialisation a démarré en Mars 2021.

La mise en production a été réalisée le 5 juillet 2021, avec un plan de bascule progressif s’étalant jusque début 2022, par périmètre comptable, pour respecter l’évolution démographique des effectifs comptables.

Ce projet va permettre la transformation de l’activité des 150 comptables en charge du traitement des factures vers une activité à plus forte valeur ajoutée.

« Au-delà de la performance dans le traitement de nos factures directes, l’apport de l’IA a entraîné une vraie rupture métier : suppression des tâches chronophages pour nos comptables vers des missions à plus forte valeur ajoutée ! » 

Yann COUPRIS, Directeur de la Transformation des solutions Finances, La Poste Groupe

Vincent Maigron

La Banque Postale – Responsable Lutte Contre La Fraude – Direction Opérationnelle
Société Générale – Responsable Lutte Contre La Fraude Porteurs & Commerçants

Quelques exemples d'applications dans sur la marché de la finance :

FraudIA™

Solution de détection de fraude à la carte bancaire

Deux personnes se serrant la main

L'attrition ou churn

Solution d’identification des profils de clients sur le départ

Chatbot

Un agent conversationnel au service de vos clients et salariés